Beaucoup de gens se demandent s’ils sont intolérants au lactose, mais malheureusement, il y a beaucoup de mésinformation et de confusion à ce sujet. Le plus important à savoir, c’est que les personnes intolérantes au lactose n’ont pas nécessairement à renoncer à leurs produits laitiers préférés. En effet, je suis moi-même intolérante au lactose et je mets du fromage sur ma pizza, du yogourt grec dans mes boissons fouettées et de la crème dans mon café! Voici donc les faits à ce sujet, présentés par une diététiste intolérante au lactose.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose?

Lorsqu’une personne est intolérante au lactose, son organisme a de la difficulté à digérer le « lactose », un sucre naturellement présent dans les produits laitiers. Ce qui gêne la plupart des personnes intolérantes au lactose, c’est la consommation d’une trop grande quantité de lactose d’un seul coup, qui peut entraîner des gaz, de la diarrhée ou des ballonnements. En fait, la plupart des adultes intolérants au lactose peuvent tolérer jusqu’à 12 à 15 grammes de lactose (l’équivalent de 250 ml de lait) par jour sans ressentir de malaises! Vous pouvez donc continuer de savourer vos produits laitiers préférés, mais en plus petite quantité.

Ce que vous devez faire en cas d’intolérance au lactose.

Si vous souffrez d’intolérance au lactose, essayez le lait sans lactose (vous en trouverez dans la section du lait réfrigéré à l’épicerie). Le lait sans lactose contient une enzyme appelée « lactase », qui contribue à la décomposition du lactose, facilitant ainsi sa digestion. La lactase est aussi offerte sous forme de comprimés que vous pouvez prendre avant de manger un repas qui contient des produits laitiers, comme de la pizza! Voici quelques conseils supplémentaires :

  1. Buvez du lait ou consommez d’autres aliments ou boissons contenant du lactose en petite quantité tout au long de la journée.
  2. Consommez toujours du lait ou des aliments contenant du lactose avec d’autres aliments plutôt que sur un estomac vide.
  3. Mangez du fromage! Les fromages à pâte dure comme le Cheddar ou le Parmesan ont naturellement une teneur plus faible en lactose, ce qui les rend plus faciles à digérer.
  4. Consommez du yogourt et des boissons à base de yogourt comme le kéfir. Ils contiennent de bonnes bactéries vivantes qui aident à décomposer le lactose.
  5. Limitez votre consommation d’aliments qui vous causent des malaises. Tout le monde est différent. Vous parvenez peut-être à manger du macaroni au fromage, mais d’autres personnes intolérantes au lactose n’y arriveront pas. Chaque personne a son seuil de tolérance au lactose – faites des tests avec différentes quantités et différents types d’aliments contenant du lactose pour découvrir ce que vous pouvez tolérer.

Intolérance au lactose et allergie aux produits laitiers – ce n’est pas la même chose!

 Il est facile de confondre l’intolérance au lactose et l’allergie au lait, mais elles ne sont pas reliées. Les deux entraînent des symptômes désagréables, mais chez les gens allergiques au lait, la protéine contenue dans le lait provoque une réponse immunitaire et cause des symptômes d’allergie comme des éruptions cutanées, une respiration sifflante, de la diarrhée, des nausées et des vomissements. Les personnes ayant une véritable allergie au lait ne peuvent consommer aucun produit laitier. Si vous réagissez aux produits laitiers, consultez votre médecin pour savoir s’il s’agit d’une intolérance au lactose ou d’une allergie au lait.

AUTEURE

Sarah Remmer, R.D., est diététiste, mère de 3 enfants, auteure, porte-parole auprès des médias et fondatrice du Centre for Family Nutrition de Calgary, en Alberta. Sa pratique est axée sur la nutrition des nourrissons, des enfants et des familles, et son blogue (en anglais seulement) contient des articles pratiques sur une foule de sujets, par exemple l’introduction des aliments solides, les caprices alimentaires, les repas en famille et la nutrition prénatale.

En partenariat avec

Articles de blog récents