Mon dernier jour au bureau était le 13 mars.

Lorsque j’ai reçu un courriel d’Ostéoporose Canada nous avisant que notre bureau national fermait en raison de la pandémie de la COVID-19, l’angoisse m’a saisie. J’aime aller au bureau. J’aime ma routine, prendre un café en route et acheter mon lunch à la cafétéria sur place. J’apprécie la présence de mes collègues et pouvoir les consulter à leur bureau, question de valider un point. J’aime tout particulièrement ma chaise, confortable pour le dos et les jambes, ainsi que mon grand écran d’ordinateur qui n’abime pas ma vue.

Je vis seule. Les membres de ma famille, à l’exception du ma chère belle-sœur, sont tous décédés. Je craignais de passer mes journées seule. Je n’ai pas l’habitude de travailler à la maison. Mais les êtres humains sont en général résilients et s’adaptent. J’ai découvert plusieurs choses en travaillant de chez moi, y compris de nombreux avantages, et je garde contact avec mes collègues grâce aux réunions virtuelles et aux courriels.

J’ai appris beaucoup d’autres choses — elles relèvent surtout du gros bon sens, mais il est facile de les oublier ou de les négliger durant cette période difficile. Les voici :

  • Faites de l’activité physique. Intégrez des exercices à votre quotidien — 30 minutes la plupart des jours de semaine. Levez-vous et éloignez-vous de votre ordinateur environ toutes les demi-heures pour bouger et vous étirer.
  • Je n’avais jusque-là jamais réalisé à quel point se rendre au travail fait bouger le corps — marcher jusqu’à ma voiture, puis du terrain de stationnement au bureau, puis refaire le chemin inverse. Mon corps s’ennuie de cette activité régulière. Si vous présentez un risque de fracture, renseignez‑vous sur les exercices recommandés en consultant et visionnez le webinaire sur l’activité physique à faire chez soi
  • Nourrissez-vous sainement. Gâtez-vous parfois, mais ne prenez pas l’habitude de sortir le sac de croustilles en regardant la télévision ou de faire de la crème glacée votre dessert quotidien. Si vous préférez commander vos repas, veillez à faire des choix santé. Pour la santé de vos os, adoptez une alimentation riche en calcium et prenez vos suppléments de vitamine D. Consultez nos informations nutritionnelles.
  • Accordez-vous une bonne nuit de sommeil. La fatigue intensifie nos pensées négatives.
  • À moins que vous commandiez tout en ligne, vous aurez à sortir environ une fois par semaine pour faire votre épicerie et vos autres courses. Choisissez un moment de la journée où les commerces sont moins achalandés. Et faites de cette sortie une expédition — il se peut que ce soit votre seule excursion de la semaine. Pour en profiter au maximum :
    • Choisissez des magasins en fonction de leur respect des protocoles sanitaires contre la COVID-19 — le port du masque, le désinfectant pour les mains à l’entrée, le nombre restreint de clients admis à l’intérieur, les écrans de protection en plexiglas pour les préposés, la distanciation sociale bien indiquée.
    • Dressez-vous une liste d’épicerie pour ne rien oublier et éviter de retourner au magasin. Cette liste vous permettra aussi de magasiner plus rapidement. Au moment de sortir de chez vous, vérifiez que vous avez aussi votre masque et votre flacon de gel désinfectant.

Je suis reconnaissante qu’Ostéoporose Canada ait accordé à son personnel le choix de travailler de la maison. Des milliers de personnes n’ont pas eu cette chance et il est impossible de savoir combien de temps cette situation durera et si nous reviendrons un jour à la « normale ». Beaucoup d’entreprises ont fermé leurs portes pour toujours et beaucoup de gens ont perdu leur emploi. J’ai pu continuer à faire le travail que j’aime — participer à des rencontres virtuelles avec mes collègues; offrir mon appui aux membres du personnel et aux bénévoles d’un bout à l’autre du pays; rédiger des articles comme celui-ci pour notre infolettre « Solides à l’os »; répondre aux questions des personnes qui appellent la ligne sans frais ou qui nous écrivent par courriel. Certains de ces appels durent plus longtemps qu’à l’habitude, car nous discutons d’ostéoporose, mais aussi de la COVID-19 et comment elle a bouleversé nos vies.

Je suis fière de faire partie d’une organisation où le personnel a su se montrer à la hauteur et continuer de fournir les services d’Ostéoporose Canada en travaillant de la maison et en composant avec tous les défis que cela présente.

Tanya Long, directrice principale, éducation nationale

Comment composez-vous avec les restrictions imposées en raison de la pandémie ?

Depuis plus de six mois, le Canada fait l’objet de mesures restrictives en raison de la COVID-19. Comment composez-vous avec la situation? Envoyez-nous vos meilleurs conseils sur comment profiter de la vie durant ces moments difficiles. Avez-vous trouvé un nouveau loisir? Avez-vous décidé de communiquer régulièrement avec vos proches par téléphone, message texte, courriel, appel vidéo ou toute autre méthode? Avez-vous changé votre alimentation pour éviter la prise de poids « covidienne »? Comment avez-vous adapté votre routine pour qu’elle vous corresponde davantage? Avez-vous fait quelque chose d’inhabituel?

Envoyez-nous vos astuces à rcpo@osteoporosecanada.ca d’ici vendredi 30 octobre et nous en publierons certaines dans nos prochaines infolettres. Indiquez-nous comment vous souhaitez que l’on vous identifie, p. ex., par votre prénom, votre nom de famille et votre province ou seulement par votre prénom et le nom de la province.

Nous avons hâte d’avoir de vos nouvelles.

Écrit par

Tanya Long

Tanya Long
directrice principale, éducation nationale
Ostéoporose Canada

 

 

Recent Blog Posts