Une maison par jour

Il y a plus de onze ans, Evelyn Zaklan, en se penchant pour lacer ses chaussures, avait ressenti une vive douleur au dos. À la suite d’une visite à l’hôpital, elle apprit qu’elle s’était fracturé une vertèbre (compression vertébrale).

Evelyn, alors âgée de 54 ans, découvrit qu’elle souffrait d’ostéoporose à la suite d’un test de densité minérale osseuse (DMO). Du jour au lendemain, cette maladie, qu’elle associait surtout aux personnes âgées, est devenue sa principale préoccupation.

Un diagnostic d’ostéoporose peut être invalidant, par contre Evelyn aime trop être active pour être stoppée par la peur. Consciente de ses limites physiques, mais résolue à relever le défi, elle a commencé par une simple promenade devant chez elle. Le lendemain, elle s’est rendue jusqu’à la maison voisine, le jour suivant à la deuxième maison et ainsi de suite.

Evelyn revient d’un voyage de randonnée pédestre en Irlande. Sa tactique : une maison par jour est gage de succès puisqu’aujourd’hui elle mène une vie active : elle joue au tennis, pratique le ski de fond et participe à l’épreuve de marche rapide durant les Jeux des Aînés tenus en Colombie-Britannique.

En tant que membre de la section Surrey-White Rock d’Ostéoporose Canada, Evelyn donne des conférences et conseille le public grâce au programme Step Safe. Atteinte de colite depuis plusieurs années, Evelyn encourage les gens de son groupe d’entraide à maintenir une bonne santé osseuse. Elle leur conseille de parler avec leur médecin des facteurs de risque liés à l’ostéoporose. Les troubles médicaux tels la colite, la maladie de Crohn et la maladie cœliaque nuisent à l’absorption des nutriments, ils sont des facteurs de risque d’ostéoporose parce qu’ils ont un impact sur l’absorption des nutriments-clé qui maintiennent les os en santé.

Avec un tel parcours vers le mieux-être, le conseil d’Evelyn : « Toujours avancer » n’a rien d’étonnant!

<< Archives des histoires personelles