TÉMOIGNAGE D’UNE PATIENTE:
RENCONTREZ JUANITA GLEDHILL

Juanita Gledhill venait tout juste de fêter ses 50 ans lorsqu’elle a demandé à son médecin d’évaluer sa densité minérale osseuse au moment de son examen médical annuel. Depuis que sa mère avec reçu un diagnostic d’ostéoporose, Juanita s’était toujours efforcée de réduire son propre risque d’en être atteinte. Elle s’assurait de rester active et d’intégrer assez de calcium et de protéines dans son régime alimentaire.

Ce simple coup de fil a
changé ma vie.

Puis son médecin l’a appelée pour lui transmettre les résultats de son test de DMO : l’ostéoporose avait fait son apparition. Juanita en est restée bouche bée. Pourtant, elle avait tout fait pour éviter le même diagnostic que sa mère. Malgré tout, c’est aussi grâce à son expérience qu’elle a su alors exactement ce qu’il fallait faire.

L’histoire de Juanita avait débuté avant qu’elle ne reçoive son propre diagnostic. Elle avait aidé sa mère à gérer son état de santé pendant plusieurs années. Toutefois, même si Juanita avait adopté une approche proactive en veillant chaque jour à préserver la santé de ses os, et ce, en faisant de l’exercice et en s’assurant un apport nutritionnel et une supplémentation en vitamine D appropriés, elle recevait maintenant un diagnostic d’ostéoporose.

J’ai insisté pour avoir une
évaluation à cause de ma
mère — et je suis vraiment
« heureuse de l’avoir fait.

Juanita n’a heureusement eu aucune fracture. Elle a appris à prendre conscience de l’environnement qui l’entoure et a adapté son style de vie afin de réduire ses risques de chute. Juanita est convaincue que si son ostéoporose n’en était qu’aux premiers stades, c’est parce qu’elle avait agi préventivement pour garder ses os forts et en santé.

Aujourd’hui, Juanita et sa mère sont « les meilleures partenaires de soutien qui soient » l’une pour l’autre et elles profitent d’une vie saine et épanouie malgré l’ostéoporose.

Ostéoporose Canada a renseigné Juanita et des milliers d’autres sur l’importance pour tous et chacun de préserver une bonne santé osseuse. L’organisme contribue à réduire le risque d’ostéoporose chez les Canadiens et aident ceux et celles qui en sont déjà atteints, tout en travaillant à améliorer leur qualité de vie en visant des percées en recherche et en traitement pour préserver la santé d’un plus grand nombre de gens.

<< Ma grand-mère était une fermière qui n’hésitait pas à se retrousser les manches pour que le travail se fasse. J’aimais sa force tranquille. Pourtant, en vieillissant, elle est devenue ce que plusieurs considèrent comme une vieille dame typique : frêle, le dos de plus en plus voûté, elle rapetissait d’année en année. Ce n’était pas un vieillissement normal. C’était l’ostéoporose.

C’est grâce à ma grand-mère que je fais des dons à Ostéoporose Canada, en argent aussi bien qu’en temps. J’accorde mon soutien à l’équipe d’Ostéoporose Canada pour qu’elle puisse sensibiliser le public à cette maladie. Je veux contribuer à un avenir sans ostéoporose.>>

Emily Bartens, donatrice à Ostéoporose Canada

Au moins 1 FEMME SUR 3  et 1 OMME SUR 5 subiront une fracture
ostéoporotique au cours de leur vie

L’ostéoporose est « une maladie infantile ayant des répercussions gériatriques ». Le pic de masse osseuse est atteint à un jeune âge (16-20 ans chez les jeunes femmes et 20 à 25 ans chez les jeunes hommes), c’est pourquoila formation d’une ossature solide dès l’enfance et l’adolescence peut constituer la meilleure protection contre l’apparition de l’ostéoporose à un âge ultérieur

2 MILLIONS DE CANADIENS sont touchés par l’ostéoporose

PLUS DE 80 % DES FRACTURES subies par lespersonnes de plus de 50 ans de plus de 50 ans sont causées par l’ostéoporose

UN PATIENT SUR TROIS AYANT SOUFFERT D’UNE FRACTURE DE LA HANCHE subira une autre fracture dans les 12 mois suivants

LA PERTE DE MASSE OSSEUSE SE PRODUIT DÈS LA MI-TRENTAINE

tant chez les femmes que chez les hommes

 

28% DES FEMMES et 37% DES HOMMES s’étant fracturé la hanche décèderont dans l’année

Notre portée

en 2017 – 2018

WEBSITE

Anglais

Français

431,285 

utilisateurs

3,036,492

visites

116,600

utilisateurs

318,382

visites

FACEBOOK

644

nouveaux adhérents

1,596,349

impressions
pour les billets

22,173

interactions

TWITTER

226,669

impressions de
micromessages

2,865

interactions

781

mentions « J’aime »

518

rediffusions

RISK TOOL

English

French

3,349,004

impressions

16,313

visites des pages
de destination

1,175,873

impressions

3,277

visites des pages
de destination

Faits saillants financiers

À la clôture de l’exercice au 31 mars 2018

Au cours de l’exercice financier qui s’est terminé le 31 mars 2018, Ostéoporose Canada a généré des revenus de 7 287 736 $ dans le Fonds de programmes. Les opérations financières du Fonds de programmes ont produit un surplus de 156 626 $. Ce résultat s’explique essentiellement par l’apport généreux d’un mécène. Le solde du Fonds de programmes à la clôture de l’exercice était de 836 386 $.

Le Fonds de réserve, qui a été créé afin de fournir une certaine sécurité pour gérer des circonstances imprévues attribuées à une baisse des recettes ou à des dépenses inattendues, a produit des revenus qui ont dépassé les dépenses de 52 597 $ et a conclu l’exercice avec un solde de 901 286 $. Le Fonds des legs, qui contient les sommes remises par des donateurs pour des activités spécifiques, a terminé l’exercice à 3 771 $, avec des dépenses de 18 296 $.

Le Fonds de recherche a conclu l’exercice avec un solde de 1 807 886 $. Le Fonds de recherche fournit des ressources financières à des projets de recherche scientifique sélectionnés par le conseil consultatif scientifique d’Ostéoporose Canada.

Au nom du conseil d’administration, j’aimerais saisir cette occasion pour remercier les bénévoles, les employés et la direction d’Ostéoporose Canada pour leur précieuse contribution au succès de notre organisme.

 

Jeannette Briggs

Trésorier, conseil d’administration national

* Ministère ontarien et autres sources de financement provincial
** Matériel didactique, intérêts/dividendes et autres

REVENUS DU FONDS DE PROGRAMMES

DÉPENSES DU FONDS DE PROGRAMMES

Remerciements

UN MESSAGE DE NOTRE PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE ET DE NOTRE PRÉSIDENTE DU
CONSEIL

Durant la dernière année, Ostéoporose Canada a réalisé d’énormes changements et a connu une croissance fantastique grâce à la promotion de la marque de notre organisme et au développement exponentiel de notre rayonnement.

Ostéoporose Canada a revitalisé sa marque en lançant un nouveau logo et un site Web actualisé, fournissant ainsi de nouveaux outils numériques ou des outils mis à jour dans le but de faciliter nos communications et notre portée grâce à un meilleur accès pour les Canadiens et les Canadiennes.

Ce repositionnement de notre marque coïncide aussi avec le lancement de la campagne nationale Avez-vous évalué votre risque ?, qui visait à faire ressortir le lien entre la maladie et le risque de fracture. Cette campagne a remporté un énorme succès, entraînant globalement plus de 4,5 millions d’impressions.

Dans le but d’assurer une croissance continue de notre réseau et de notre présence, ainsi que pour fournir des renseignements et des messages justes et conséquents tout en soutenant nos bénévoles, Ostéoporose Canada a lancé un nouveau modèle national pour les bénévoles. Les bénévoles inscrits reçoivent une formation en ligne centrée sur notre priorité stratégique : la prévention des fractures. Quatre modules d’enseignement en ligne créeront dorénavant une solide plateforme pour soutenir et mobiliser nos bénévoles.

Nous tenons à remercier nos supporteurs, nos partenaires, nos bénévoles et nos généreux donateurs, dont l’engagement constant nous aidera à franchir de nombreux autres jalons pour réaliser notre vision d’un Canada sans fractures ostéoporotiques. C’est uniquement grâce à votre confiance soutenue que nous pouvons continuer à aider, informer et défendre les 2 millions de Canadiens et Canadiennes atteints d’ostéoporose.

Ensemble, nous contribuons à rendre les Canadiens plus solides.

Dr. Famida Jiwa
Présidente et directrice générale,
Ostéoporose Canada

Dr. Heather Frame
Présidente, conseil d’administration national