J’ai 75 ans. Il y a six mois, j’associais le mot « zoom » au bruit que font les enfants quand ils jouent avec leurs petites autos de plastique. Mais depuis le début du confinement en raison de la COVID-19, ce mot a pris un tout autre sens lorsque j’ai eu, à l’instar de milliers de personnes, à me tourner vers Zoom, un outil de vidéoconférence en ligne, pour me connecter aux autres. Il existe de nombreux services du genre, mais Zoom est celui que je connais et qui est utilisé par beaucoup d’organisations et de particuliers.

J’ai participé à des réunions Zoom pour le travail, pour me joindre à des membres du club de lecture, à des amis et pour poursuivre mes engagements auprès de différentes organisations dont je suis membre. Je n’ai aucune idée comment lancer une réunion Zoom, mais je suis maintenant assez douée pour m’y joindre comme participante.

De prime abord, j’étais anxieuse. Je me demandais si le lien allait fonctionner, si je devais télécharger l’application, quels appareils conviendraient (j’ai un téléphone intelligent et un ordinateur portable). Je ne savais pas comment couper le son ou l’activer pour prendre part à la conversation ni comment occulter la fonction vidéo si j’avais une tête ébouriffée (ce qui est souvent le cas). Je ne savais pas activer la fonction « lever la main » (raise hand). Je me sentais frustrée et confuse quand tout le monde parlait en même temps. Je ne connaissais pas le mode « clavardage » (chat), et quand j’ai compris à quoi il servait, je m’impatientais quand les autres participants continuaient à converser à voix haute et à me distraire du présentateur. J’ai lu des récits inquiétants sur le piratage informatique, sur des rencontres virtuelles torpillées par des inconnus et sur les enjeux de confidentialité. Cela dit, maintenant que je me suis familiarisée avec Zoom, je me rends compte que mes craintes n’étaient pas fondées. Zoom est un moyen efficace de garder le contact, tant sur le plan personnel que professionnel.

Durant cette période difficile, Ostéoporose Canada s’est progressivement tournée vers des outils virtuels comme les téléconférences, les visioconférences et autres applications par internet. Par exemple, les groupes de soutien, les séances éducatives et d’autres événements sont maintenant offerts en mode virtuel, souvent via Zoom. Si vous souhaitez participer à de telles rencontres, mais que la communication virtuelle vous angoisse, je vous invite à lire les conseils utiles que j’ai tirés de ma propre expérience et que je me permets de partager avec vous, en espérant que cela vous rassurera suffisamment pour accepter la prochaine invitation que vous envoie Ostéoporose Canada pour un événement via Zoom.

  • L’organisateur de l’événement vous transmettra un courriel décrivant l’événement et comportant un hyperlien et, possiblement, un mot de passe. Si vous recevez un mot de passe, notez-le bien, car vous en aurez besoin. Le but du mot de passe est d’éviter que des personnes qui ne sont pas invitées fassent irruption dans votre conversation et de protéger votre confidentialité.
  • Lorsque vous cliquez sur le lien – s’il s’agit de votre première fois – une demande apparaîtra à l’écran pour télécharger l’application. En fait, vous n’avez pas besoin de procéder au téléchargement pour vous joindre à la réunion. Si vous cliquez sur « oui » (yes), le téléchargement se fera très rapidement. Sachez que vous n’êtes pas tenu d’avoir un compte Zoom pour vous joindre à une réunion.
  • Zooming My Way Out of IsolationInscrivez le mot de passe de l’événement, si on vous le demande. Ensuite, acceptez de vous joindre à la réunion en cliquant sur « join meeting » et voilà, le tour est joué.
  • Pour ceux qui ne disposent pas de connexion internet ou dont la connexion internet est capricieuse, vous pouvez vous joindre à la réunion en composant le numéro de téléphone qui vous est fourni. Si vous utilisez un ordinateur de bureau, un ordinateur portable, une tablette ou un iPad, ou encore un téléphone intelligent, activez la fonction « audio internet » pour le son.
  • Selon l’appareil que vous utilisez, vous verrez plusieurs icônes à l’écran : celle d’une caméra vidéo pour montrer votre image, d’un microphone pour intervenir, l’image d’un couple qui correspond au nombre de participants. En cliquant sur cette dernière icône, une liste de tous les participants apparaîtra à l’écran, ainsi que d’autres icônes. Une icône importante à retenir est l’image d’une main bleue sur laquelle vous devez cliquer quand vous souhaitez prendre la parole. L’hôte notera les mains levées et vous avisera quand ce sera votre tour. Cliquez sur cette icône pour mettre le son en sourdine (chose que vous devriez toujours faire pour éviter de créer des bruits de fond lorsque vous ne vous adressez pas aux autres participants) ou si vous voulez éteindre votre image. Une ligne rouge barrant l’icône indiquera que le son est éteint. Lorsque c’est à votre tour de parler, assurez-vous que la fonction « muet » (mute) est désactivée.
  • Si possible, aménagez-vous un espace tranquille pour vos rencontres Zoom; avisez ceux qui partagent votre toit de votre rendez-vous afin qu’ils ne s’aventurent pas par mégarde dans votre espace écran; installez votre appareil sur une surface stable, et, si vous devez vous déplacer, éteignez la fonction vidéo pour éviter de distraire les autres participants. Faites en sorte que la lumière soit bonne de façon à ce que votre visage soit visible et vous ne soyez pas assis(e) devant une fenêtre produisant une lumière aveuglante.

Les raisons sont nombreuses pour vouloir apprivoiser Zoom : rester en contact avec votre famille, vos amis, suivre des cours, vous distraire. L’une des meilleures raisons d’adopter Zoom est de prendre soin de votre santé. N’attendez pas que la pandémie disparaisse; les programmes d’exercices physiques, les séances privées de physiothérapie, les consultations en santé mentale et les rendez-vous avec vos prestataires de soins sont maintenant tous offerts sur des plateformes comme Zoom.

Pour des conseils sur comment bien profiter d’un rendez-vous médical virtuel, cliquez ici.

Il s’agit ici d’une introduction toute simple à Zoom. Parcourez l’internet, il regorge de sites Web bien illustrés qui peuvent vous guider. Faites une recherche sur Google : rejoindre une réunion Zoom, zoom pour aînés, comment utiliser Zoom, Aide Zoom, ou simplement Zoom car leur site Web offre des tutoriels. Je vous souhaite bonne chance, et de vous amuser! Sachez qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre.

Écrit par

Tanya Long

Tanya Long
Directrice Principale, Éducation Nationale
Ostéoporose Canada

 

Recent Blog Posts