Dr. Earl BogochCOMMUNIQUÉ DE PRESSE

TORONTO, le 19 novembre 2020Dr Earl Bogoch est nommé premier titulaire de la Chaire Brookfield en prévention des fractures.

Famida Jiwa, Ph. D., présidente et chef de la direction d’Ostéoporose Canada, a le plaisir d’annoncer la nomination de Dr Earl Bogoch comme premier titulaire de la Chaire Brookfield en prévention des fractures de l’Université de Toronto. Une première mondiale, cette chaire a été établie à l’Université de Toronto et à la St. Michael’s Hospital Foundation grâce à la générosité de la Brookfield Partners Foundation qui a octroyé une subvention de trois millions de dollars. La nomination de Dr Bogoch est le fruit d’un processus de sélection au sein de la faculté.

« Il s’agit vraiment d’un jalon révolutionnaire en matière de diagnostic de l’ostéoporose et de soins préventifs de fractures au Canada, affirme Famida Jiwa. En collaborant avec nos partenaires et avec Dr Bogoch, nous sommes convaincus que la vision de notre organisation d’un Canada sans fractures ostéoporotiques est réalisable. »

Dr Bogoch, chirurgien orthopédiste à l’Hôpital St. Michael’s et professeur au département de chirurgie, déclare : « La nouvelle chaire Brookfield crée d’enthousiasmantes possibilités de programmes progressistes en prévention des fractures dans les sept provinces et trois territoires du Canada où il n’en existe encore aucun. Chaque année, 130 000 Canadiens subissent de graves fractures de fragilité, dont 30 000 fractures à la hanche, et seulement 20 % d’entre elles sont traitées de façon adéquate pour éviter une récidive tragique. Je suis honoré d’être nommé à la Chaire de recherche Brookfield en prévention de fractures et je suis heureux de faire équipe avec Ostéoporose Canada pour réaliser son énoncé de mission visant à prévenir les fractures de la hanche au Canada. »

Dr Bogoch, un Canadien renommé partout dans le monde comme pionnier en prévention des fractures, a amorcé ses initiatives à l’Hôpital Wellesley, en 1995, lorsqu’il a constaté que les patients aînés soignés à sa clinique spécialisée en fractures présentaient un risque élevé de subir une fracture catastrophique à la hanche après un premier incident de fracture de fragilité et que des interventions préventives s’imposaient.  Après des études préliminaires et des publications sur les lacunes dans le suivi des soins, Dr Bogoch mettait sur pied en 2002 un programme exhaustif de liaison pour les cas de fracture, en collaboration avec des scientifiques et des collègues cliniciens de l’hôpital St. Michael’s. En 2006, grâce au soutien du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, il a aidé Ostéoporose Canada et d’autres parties prenantes à établir un programme clinique de dépistage et de prévention des fractures à l’échelle de la province, aujourd’hui déployé dans 36 hôpitaux en Ontario au bénéfice de plus de 100 000 patients.

De pair avec Dre Joanna Sale, il codirige le groupe de recherche et d’évaluation financé par MOHLTC qui supervise le programme piloté par M. Ravi Jain chez Ostéoporose Canada, veillant à l’amélioration constante. Les programmes dirigés par Dr Bogoch et ses collaborateurs ont été primés à l’échelle nationale et internationale. Dr Bogoch a reçu le prix présidentiel du mérite de l’Association canadienne d’orthopédie pour ses contributions exceptionnelles en prévention des fractures. Il a publié 80 articles sur le sujet, revus par les pairs, et bon nombre d’entre eux sont parmi les plus cités. Dr Bogoch est membre actif du Conseil consultatif scientifique d’Ostéoporose Canada et siège à de nombreux comités dont le comité exécutif et, tout récemment, le comité de développement. En 2013, Dr Bogoch a été sélectionné par ses pairs pour le Prix Lindy Fraser.

Au cours d’une entrevue, Dr Bogoch a exprimé son enthousiasme à l’égard de son nouveau rôle à la Chaire de prévention des fractures. « La création d’une première chaire universitaire mondiale [consacrée à la prévention des fractures] était attendue depuis longtemps – celle-ci attestera de l’évolution de la prévention des fractures, au-delà du développement de programmes, en tant que sujet de recherche universitaire à part entière. Nous établirons des bourses d’études pour promouvoir les travaux de jeunes scientifiques dans l’amélioration de la prestation des soins de santé et de l’élaboration des programmes préventifs de demain. Cette chaire travaillera en collaboration avec Ostéoporose Canada et des experts locaux pour promouvoir et financer la création de services de liaison  pour les fractures (Fracture Liaison Services – FLS) dans les régions qui ont du retard en la matière par rapport aux trois provinces canadiennes dotées de ces programmes. Les ressources de la Chaire permettront également de pousser les travaux de recherche que mes collaborateurs et moi-même avons entrepris pour améliorer sans cesse les façons de faire en prévention des fractures et pour renseigner au mieux les personnes à risque sur les façons de se protéger, tout en favorisant une plus grande diffusion de l’information auprès de nos collègues au Canada et ailleurs dans le monde. »

À PROPOS D’OSTÉOPOROSE CANADA

Ostéoporose Canada est la seule organisation nationale au service des personnes atteintes d’ostéoporose. Elle se consacre à éduquer, à outiller et à soutenir les individus et les communautés en matière de santé des os, de traitement de l’ostéoporose et de réduction des risques associés.

L’ostéoporose, communément appelée « la voleuse silencieuse », est une maladie incurable qui provoque la détérioration des os au fil du temps, et ce, de façon pernicieuse, sans signes ni symptômes, entraînant un risque accru de fractures.

Ostéoporose Canada fournit de l’information médicale rigoureuse et à jour aux patients, aux professionnels de la santé et au public. L’organisation a élaboré les Lignes directrices de pratique clinique pour le diagnostic et le traitement de l’ostéoporose, des directives pour les soins de longue durée ainsi que des recommandations d’exercices pour la santé des os. Son conseil consultatif scientifique (CCS) est composé d’experts en ostéoporose et en métabolisme de l’os, œuvrant sur une base bénévole. Constitué de cliniciens, de chercheurs et de formateurs, le CCS guide le conseil d’administration et les membres du personnel d’Ostéoporose Canada sur les enjeux scientifiques et médicaux.

-30-

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS :
Tracie Napoli
Directrice, développement des fonds et communications marketing
Ostéoporose Canada
tnapoli@osteoporosis.ca
416 696-2663 / 1 800 463-6842, poste 2286