La parathormone (PTH)

La parathormone (PHT) et son équivalent le tériparatide sont des agents de formation osseuse et appartiennent à une nouvelle catégorie de médicaments pour traiter l’ostéoporose. L’injection de tériparatide (FORTEOMD) est le premier médicament de cette catégorie à être approuvé par Santé Canada.

Comment le tériparatide agit-il?

Le processus continuel par lequel un os se renouvelle est appelé remodelage osseux. L’injection de tériparatide agit de façon inédite durant ce processus par lequel le nouvel os généré s’ajoute immédiatement au squelette avant que le vieil os ne soit entièrement désagrégé tout en stimulant le travail des ostéoblastes (cellules qui forment le tissu osseux).

L’efficacité d’une injection au tériparatide

Il a été démontré que l’injection de tériparatide augmente la densité osseuse et réduit le risque de fractures vertébrales ainsi que d’autres fractures liées à l’ostéoporose.

Qui peut en prendre ?

Il est utilisé par les femmes postménopausées qui souffrent d’ostéoporose sévère et qui sont donc à haut risque de fracture ou auprès de celles dont les traitements thérapeutiques antérieurs ont soit provoqué une intolérance ou se sont révélés inefficaces. Le tériparatide permet aussi d’accroître la masse osseuse chez les hommes présentant une ostéoporose primaire ou une hypogonadique sévère (faible taux de testostérone) et chez qui les traitements antérieurs pour l’ostéoporose ont donné de faibles résultats ou ont déclenché une intolérance à ce genre de traitement. Il est également indiqué pour traiter l’ostéoporose chez les hommes et les femmes sous corticothérapie systémique soutenue et dont le risque de fracture est plus élevé.

La posologie

Le médicament est administré sous forme d’injection sous-cutanée faite à la hanche ou dans l’abdomen à raison d’une dose de 20 mcg (microgrammes) par jour. Cette médication est prescrite pour une durée maximale de 24 mois.

Les effets secondaires

Les effets secondaires sont des étourdissements, des nausées ainsi que des crampes aux jambes. Ce traitement est coûteux et bénéficie d’une couverture limitée.